www.naturopediatrie.com Candice Levy . Naturopathe



Accueil > Articles > Les 40 jours après la naissance

Les 40 jours après la naissance

Selon l’enseignement de Yogi Bhajan, maître de Kundalini Yoga.

La période des 40 jours après la naissance est une période d’hibernation, de guérison et de construction pour la mère et l’enfant. Ils sont invités à rester ensemble dans l’environnement de la maison.
Le but est de faciliter la transition du nouveau né, du ventre de sa mère dans le monde qu’il pourra ainsi apprivoiser en douceur.
Dans la tradition yogique il est dit que cette période donne à l enfant les fondations de sa sécurité intérieure et de sa confiance pour toute la vie.
On retrouve ce modèle dans nombre de cultures où la mère reste à se reposer avec son bébé 6 semaines, sans rien faire d’autre, à l’écart du monde, et accompagnée par une femme "sage" qui l’aide et la sert.

La mère, est elle même "maternée", en étant soutenue et libérée de tout stress inutile et des préoccupations ménagères. Elle peut se relaxer, s’abandonner et être pleinement disponible à son bébé.
Cela lui permettra de se découvrir en tant que mère et de prendre confiance en elle, dans un espace vierge et protégée sans les visites, les regards, et trop d’influences extérieures.
Aussi sans la perturbation d’activités et de visites, il sera plus aisé de connaître son bébé, ses rythmes, ses besoins, pour y répondre et l accompagner dans les bouleversements immenses et rapides de sa venue au monde avec notamment son système physique qui fonctionne maintenant de façon autonome. L’allaitement se mettra plus facilement en place, dans le calme et l’intimité et cela construira le lien d’amour et les bases de leur relation.

C’est l’occasion pour la mère de se reposer et de récupérer des prouesses physiques qu’elle vient de traverser (grossesse et accouchement).
Elle est invitée a rester au lit le plus possible les 2-3 premières semaines, et doit éviter de porter tout ce qui est plus lourd que son bébé (son bassin met environ 6 semaines à se replacer). Elle recevra une alimentation saine et revigorante avec des recettes ayurvédiques spécifiques au post-partum, et si possible des massages.
Le meilleur remède aux maux du post-partum étant le repos, la maman est invitée à dormir dès que son bébé dort. Pour qu’elle puisse se le permettre elle a besoin d’un soutien matériel, notamment pour la cuisine sinon elle aura trop faim.

C’est aussi un espace calme et feutré énergétiquement car la maman à ce niveau est très fragile. Les portes énergétiques de son corps se sont ouvertes et ont été traversées pendant la naissance, la rendant ensuite très perméable aux énergies environnantes, aux gens, et à la dimension des ancêtres qui peut amener des angoisses.
Il est à noter aussi que le bébé n’a pas d’ "aura" propre avant ses 3 ans. Il dépend de l’aura de sa mère. Si ils sont séparés les premiers temps, il peut être très angoissé car il n’a aucune protection énergétique.
La place du père est ici d’être un pilier et un bouclier énergétique pour la famille. Il est invité à méditer pour être stable et centré.

On peut envisager cette situation comme des poupées russes. Le bébé est au centre entouré des soins de sa mère qui elle même est entourée par son mari. Cette famille est soutenu par le cercle de la communauté (famille plus large, amis, sevadars*) qui prennent soin des taches matérielles pour eux.

La possibilité de se reposer et d’intégrer les changements énormes évite souvent à la mère une dépression post parfum, une fatigue qui dure, des soucis d’allaitement... Ce qui arrive souvent si elle reçoit pleins de visites, et doit s’occuper des gens au lieu d’elle même et de son bébé !

Au cours de ces 40 jours, les visiteurs (même la famille) et stress de toute nature sont donc limités.
Biensur ce peut être un challenge de poser ces limites, pouvant créer des mécontentements. On peut alors considérer s il est plus important pour soi de faire plaisir aux gens qui veulent "voir" le nouveau né ou de donner cette chance à son bébé ?
Le papa à la aussi un rôle important de filtre. Il peut cependant accueillir lui même qlq proches à boire un thé pour célébrer cette événement. La mère pourra ou pas venir faire coucou si elle le sent accompagner ou non du bébé.
A chacun de sentir ses limites face à cette question.

Dans la tradition Yogique une sevadar* (de seva : service désintéressé) est là pendant les 40 jours pour cuisiner, faire les courses, la lessive ou s’occuper des enfants plus âgés. Si cela est compliqué, d’autres solutions sont envisageables. Par exemple :
- Payer une aide ménagère 2 à 3 fois par semaine.
- Demander à 3 personnes de se relayer ( une amie, un membre de la famille, et une Yoga doula que l on rémunère) sur cette période.
- une chaîne de soutien de gens du coin qui amène à manger et récupère les casseroles sales, pdt au moins les 10 premiers jours ou 2 semaines, si possible.
- d’autres mamans ou femmes "sages" à qui téléphoner pour être écoutée et répondre aux questions.
Cette aide précieuse permettra à la famille de se concentrer sur ce moment délicieux de lien, de repos et de récupération qui posera de belles fondations pour la nouvelle famille.

Après ces 40 jours d’intériorisation, la famille peut alors inviter les visiteurs à se réjouir avec eux et célébrer l’accueil du bébé dans le monde.

"La chose la plus pure du monde est le cœur d’une mère… Il peut déplacer l’univers." Yogi Bhajan