www.naturopediatrie.com Candice Levy . Naturopathe



Accueil > Articles > L’alimentation de la femme enceinte

L’alimentation de la femme enceinte

Un fond nutritionnel correct, constitués d’apports crus (pour reminéraliser son terrain) : 80% de végétaux et 20 % d’animaux, puis affiné en fonction de ses besoins, carences, et mode de vie.
Un art subtile, et à l’écoute de ses envies particulières de grossesse.
Un moment pour la femme enceinte pour découvrir d’autres aliments :
Les algues pour leurs richesse en minéraux et en fer (dulse, haricot de mer, nori, kombu….)
Les graines germées pour aiguayer et apporter des minéraux et des vitamines B, sont très revitalisante. ( alfalfa, radis, tournesol, carotte…)
Le naturopathe veillera à ce que l’alimentation soit « Vivante » car la femme enceinte fabrique du vivant, protéines de qualité et diversifié, protéines animales et végétales, aliment cru, apport d’huile de 1ère pression à froid, bio (varié en oméga 3 et 6).
Les lipides jouent un rôle essentiel assurant la croissance cérébrale du fœtus, et développer son système nerveux. Pour la mère entretenir l’élasticité de sa peau, assurer une laxité ligamentaire et permettre les échangent entre cellules. Donc il faut consommer des huiles environ 6 doses d’oméga 3(huile de colza, lin, caméline et les huiles de poissons des mers froides) pour 1 dose d’oméga 6 (huile de noix, germe de blé, tournesol), rien ne sert de s’en tartiner le ventre pour limiter les vergetures, c’est à l’intérieure que cela se passe.

Une petite cure d’huile de poissons riche en oméga 3 est conseille les 4 premiers mois, car c’est le moment où le système nerveux se forme, s’organise pour conduire l’influx nerveux.